image

Une pelouse entretenue toute l'année


Figeac. le jardin du tribunal prend le nom de gisèle halimi


Publié le 09/03/2021 à 05:07, mis à jour à 05:10Un rayon de soleil a fait une timide apparition hier en début d’après-midi, juste le temps pour Hélène Lacipière, élue en charge de la culture, et Fabienne Hermetet, directrice de greffe, de dévoiler la plaque au nom de Gisèle Halimi installée dans le petit jardin situé au pied du tribunal de Figeac

"Un moment fort et symbolique à plusieurs titres" pour le maire de la ville, André Mellinger qui avait tenu à organiser cette inauguration en cette journée du 8 mars

À ses côtés Serge Rigal, président du département, propriétaire du terrain, et Pierre-Louis Pugnet, président du tribunal judiciaire de Cahors, ont assisté à la cérémonie qui a dû se tenir en comité très réduit en raison du contexte sanitaire

Le fils de Gisèle Halimi, Emmanuel Faux, qui devait être présent, avait malheureusement fait savoir durant le week-end qu’il ne pouvait faire le déplacement étant cas contact

"Nous sommes très honorés à Figeac car nous sommes une des premières villes à baptiser un lieu public au nom de Gisèle Halimi", a souligné le maire de Figeac, retraçant les combats engagés de l’avocate franco-tunisienne, décédée en juillet 2020

"Une vie d’engagement, de luttes menées et de combats gagnés dont nous vous sommes redevables et reconnaissantes", a poursuivi Hélène Lacipière, racontant avec force le parcours de la militante féministe, "avocate inlassable et puissante des droits de l’humanité"

Droit à l’avortement, combat contre la peine de mort, lutte contre le racisme, l’élue a rappelé le chemin parcouru et le chemin qu’il reste à parcourir

"Merci Gisèle, et pour répondre au titre de votre dernier ouvrage, sachez bien que nous ne lâcherons rien et ne nous résignerons jamais !"a lancé Hélène Lacipière, ravie que la cérémonie soit suivie par un petit groupe de lycéennes de Jeanne-d’Arc

Après la Maison de santé Simone-Veil et une salle de la mairie Simone-de-Beauvoir, la sous-préfecture lotoise rend avec le jardin Gisèle-Halimi un nouvel hommage aux femmes qui ont marqué l’histoire

"En reprenant l’inscription du Panthéon : à une grande femme, Figeac reconnaissante" a conclu le maire

COMPROMIS EN COURS Maison de charme au coeur d'un jolie village de la vallé[

]Belle et grande propriété en pierres entièrement rénovée et qui se compose [

]Ancien moulin reconverti en blanchisserie industriel, avec un petit immeubl[

]


Voir la source